• douleurs

    Pour vos douleurs

  • seniors

    Pour les seniors

  • bien être

    Pour votre bien être

  • sportifs

    Pour les sportifs

  • corps

    Pour le corps dans sa globalité

  • femme enceinte

    Pour les femmes enceintes

  • bébé

    Pour les bébés

  • enfants - adultes

    Pour les enfants et les adultes

  • équilibre

    Pour votre équilibre

Diplômé en ostéopathie au Collège Belge d’Ostéopathie, je suis installé à Saive, en région liégeoise, depuis 2005.

Je suis membre du Groupement National Représentatif des Professionnels de l’Ostéopathie (GNRPO : l’union professionnelle des ostéopathes reconnue par le conseil d'Etat et par le Ministère de la Santé Publique Belge).

Je pratique exclusivement l’ostéopathie avec une vision globale de la santé et des techniques adaptées en fonction de chaque personne.
Je prends en charge les nourrissons, les enfants, les adolescents, les adultes ainsi que les seniors aussi bien pour des douleurs chroniques que pour des urgences, adaptant mon traitement aux âges et aux spécificités de chacun.

Formations

Diplômé d’ostéopathie

Collège Belge d’Ostéopathie (Bruxelles)

Licencié en nutrition

Université de Poitiers, France (spécialisation Physiologie et micronutriments)

DIU : Nutrition et Activités Physiques option Prévention Santé

Université Blaise Pascal - Université d 'Auvergne, Clermont-Ferrand , France

DIU : Nutrition et Activités Physiques option Performance Sportive

Université Blaise Pascal - Université d 'Auvergne, Clermont-Ferrand , France

Licencié en Kinésithérapie

Haute Ecole André Vésale (Liège)

Formations complémentaires

Troubles musculo squelettiques

Formation aux chaînes musculaires par la méthode Mézières Formation en fibrolyse Diacutanée méthode Ekman (crochetage) Formation Niromathé

Troubles maxillo-faciaux

Formation en Dysfonctions cervico-maxillo-faciales : orthodontie/posturodonthie/phoniatrie Ostéovox Formation en orthoposturodontie par Clauzade (Perpignan) Formation en Dysfonctionnement ATM (C.B.O) Formation Bouche et Régulation posturale par Villeneuve (Paris)

Nutrition

Diplôme de Nutrithérapeute et de conseiller en nutrition humaine délivré par le C.E.R.D.E.N

Sport

Formation en nutrition du sportif CERDEN (ULB) Nouveauté dans la prévention des blessures en course à pied Clinique du coureur - Canada

Recherche

Formation continue en industries chimiques et pharmaceutiques dans le génie physiologique spécialisation « essai cliniques et micronutriments » Université de Poitiers

Energétique

Formation en Touch for health (IBK)

Pédiatrie

Ostéopathie Pédiatrique module 1 et 2 (SCOM Namur) Approche ostéopathique rationnelle des plagiocéphalies chez les nourrissons (SCOM Namur)

En cours:

Formation en énergétique Chinoise Master en sciences du médicament, parcours R&D ( Université de Strasbourg)

Genèse de l'ostéopathie

Andrew Taylor Still (1828-1917) crée l'ostéopathie le 22 juin 1874, il pose les premiers fondements d'un art diagnostique et thérapeutique.

Définition de l'ostéopathie

L'ostéopathie est une thérapie manuelle visant à rééquilibrer des zones du corps en libérant les dysfonctions de la mobilité des tissus.

L'ostéopathie a deux buts :
  • Examiner et traiter globalement un individu au lieu de traiter sa maladie.
  • Aider le patient à conserver une bonne santé et de bonnes défenses pour éviter qu'il ne contracte une maladie.
Les quatre principes de base de l'ostéopathie:
  • La structure (forme et composition) d'un organe influence la fonction de celui-ci. Inversement si la fonction d'un organe évolue, elle entrainera une modification de la structure.
  • L'Homme doit être pris en compte dans sa globalité. Chaque organe interagit avec le reste du corps, d'autre part l'esprit ne peut être séparé du corps.
  • Le corps a de nombreuses ressources pour lutter contre les maladies. Il est cependant primordial d'encadrer et de compléter ces moyens «d'auto guérison» grâce aux médecines classiques et alternatives.
  • Selon Still « la règle de l'artère est suprême » c'est-à-dire que le sang est capable de générer des substances nécessaires à l'immunité naturelle. L'intégrité des systèmes circulatoire (sang et lymphe) et nerveux étaient pour le fondateur de l'ostéopathie une condition indispensable à la bonne santé.

Le rôle de l'ostéopathe

L'ostéopathe appuie son traitement sur sa connaissance de l'anatomie ainsi que sur sa compréhension de la biomécanique et de la physiologie du corps.

L'ostéopathie consiste à faciliter le mouvement des structures et à libérer les voies de communication liquidiennes et neurologiques. Le praticien perçoit tensions et déséquilibres grâce à une palpation précise, minutieuse.

À qui s’adresse l’ostéopathie ?

Des techniques adaptées et sûres peuvent être appliquées aussi bien aux nouveau-nés et aux enfants, aux sportifs et aux personnes exécutant un travail pénible ainsi qu’aux adultes et aux patients plus âgés.

Pour quels troubles se rend-on chez un ostéopathe ?

Un ostéopathe est capable d’élaborer une stratégie de traitement pour la plupart des troubles, qu’ils soient apparus spontanément ou suite à une surcharge ou un accident.

On consulte un ostéopathe pour les troubles suivants (*) :
  • Mal de dos : lumbago, arthrose, blocages du dos, hernie discale
  • Douleur dans la nuque : torticolis, blocage dans la nuque, coup du lapin, douleur irradiante dans l’épaule
  • Membres : douleurs au genoux et à la cheville, épaule gelée, PSH, douleur au coude, symptômes inflammatoires, tendinites ( p.ex : tennis elbow, golf elbow …), nerfs coincés (p.ex :canal carpien), mauvaise irrigation sanguine à hauteur des membres
  • Mal de tête : migraine, céphalée de tension, arnoldite, douleur à l’articulation temporo-mandibulaire, sinusite chronique, vertiges et bourdonnements d’oreilles
  • Lésions sportives : tendinite, crampes musculaires et déchirures musculaires
  • Organes : mauvaise digestion, constipation, régurgitation, douleur à l’estomac crampes au ventre
  • Système urinaire : énurésie, descente de vessie, incontinence
  • Système nerveux : picotements, perte d’énergie, nerfs coincés
  • Bébés : bébés pleureurs, reflux, crampes intestinales, asymétrie du crane, torticolis
  • Enfants : traitements orthodontique, troubles de la vue, TDA, hyperactivité, dyslexie, dyscalculie
  • Psychique : surmenage, burn out, dépression, angoisse, hyperventilation

Y-a-t-il des contres indications ?

Certains troubles ne peuvent être traités par un ostéopathe. Un ostéopathe compétent identifie ces contres indications et réfère éventuellement le patient pour examen à son médecin traitant ou à un spécialiste qui procèdera à une nouvelle différentiation.

Ai-je besoin de passer chez mon médecin avant d’aller voir l’ostéopathe ?

Même si deux avis valent mieux qu’un, il n’y a pas de nécessité de passer chez votre médecin avant. L’ostéopathe est formé au diagnostique d’exclusion et vous renverra vers votre médecin ou un spécialiste si le traitement n’est pas dans ces compétences mais dans la plus grande majorité des cas il n’y a pas besoin.

Comment se déroule une séance ?

La première consultation consiste en un entretien visant à fournir des renseignements généraux, à cerner la problématique relative aux plaintes et à se renseigner sur les antécédents médicaux du patient. Ces informations sont complétées par d’autres questions relatives aux différents systèmes corporels. Des données sur des examens antérieurs tels que radiographie, scanner, IRM, échographie, échographie, bilan sanguin,… peuvent être utiles.

L’ostéopathe effectue ensuite un examen corporel approfondi. Tant l’inspection (observer) que la palpation (sentir) joue un rôle essentiel dans cet examen physique général. L’ostéopathe peut faire usage d’un stéthoscope, d’un marteau de percussion, d’un tensiomètre et d’autres appareils de mesure simples susceptibles de lui fournir des informations judicieuses pour l’examen clinique.

L’ostéopathe élabore ensuite sa stratégie de traitement sur la base des données de l’interrogatoire, de l’examen physique et ce sur la base d’une réflexion de cause à effet. Le traitement, ressenti comme agréable par la plupart des gens, consiste à rendre de la mobilité aux structures corporelles limitées dans leurs mouvements. Ces techniques de traitement sont également manuelles.

Après le traitement, qui dure en moyenne de 30 à 60 minutes l’ostéopathe explique en termes simples au patient quel est le problème. Il donnera également, si cela est indiqué, quelques directives ou exercices au patient.
Le corps aura besoin de temps pour se réadapter à ce nouvel équilibre. Il est conseillé de ne pas faire de sport ou d'effort intense dans les 48h qui suivent une séance, sans oublier de s'hydrater correctement afin d'éliminer le maximum de toxines.

Combien de séances d’ostéopathie faut-il pour régler mes troubles ?

Cela dépend de nombreux facteurs : l’ancienneté du problème et des douleurs, la capacité d’auto guérison propre à chaque individu, le rythme et l’hygiène de vie de chacun, le suivi des conseils et exercices donnés par l’ostéopathe… Mais en général, pour une douleur récente, il faut de une à trois séances. Pour des douleurs plus anciennes, c’est du cas par cas (si la douleur est présente depuis 20 ans ou seulement depuis 1 an, ce n’est pas la même chose !)

Dois-je avoir mal pour consulter un ostéopathe ?

“Mieux vaut prévenir que guérir” Cet adage s’applique particulièrement bien à l’ostéopathie. En effet il est bien plus agréable de venir voir son ostéopathe sans trop de douleurs ou avec certaines gènes qu’en souffrant le martyr. Le fait de rendre de la mobilité avant que la douleur ne s’installe est bien plus confortable pour le patient.

Suis-je remboursé ?

En Belgique, le traitement ostéopathique est partiellement remboursé par la mutualité par le biais de l’assurance complémentaire. Aucune prescription n’est requise pour le remboursement.

province de liège
barchon
saive
housse
visé
aubel
dalhem
fléron
micheroux
soumagne
blegny
mortier
Saint-remy
Feneur
Herstal
Beyne-Heusay
Jupille
Liège